l'Antalvite, soigner, personne agé, douleur, mal, vieillissement, pathologie, soigner la douleur, hôpital, médecins, cadres de santé, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, juriste spécialisé, secrétaire médicale, combattre la douleur, évaluer la douleur, soulager la douleur<a href="http://www.antalvite.fr/">l'antalvite</a><a href="http://www.amenothes.com" title="création de site internet">site réalisé par amenothès conception</a>
antalvite de Fanny Knorreck posté le 12/05/2007
Bonjour, Sur votre site Antalvite sont décrites des échelles d'évaluation de la douleur, dont l'"ECS". La seule "ECS" que je connaisse est l'échelle comportementale simplifiée de Sainte Périne, qui ne correspond pas du tout à celle nommée sur antalvite. Parlons-nous bien de la même échelle? En pièces jointes l'ECS et le guide d'utilisation. Pouvez-vous m'en dire plus sur "votre" échelle? Merci, bien cordialement, Fanny Knorreck Sainte Périne.

Répondre

RE : antalvite de Guy CHATAP posté le 12/05/2007
Madame, Je prends aujourdhui connaissance de votre mail. Comme vous le savez, il existe dans la littérature de nombreuses échelles comportementales, dont les plus connues en France sont la Doloplus 2 et l'ECPA. Nombre de ces échelles présentent des "lacunes" à divers titres (validité, sensibilité, reproductibilité, lourdeur d'utilisation...). Il existe également plusieurs échelles comportementales simplifiées, dont celle de Sainte Perrine, et d'autres (Behavior pain scale de JF Payen, 2001,etc....) L'ECS de Sainte Perrine est évidemment reconnue performante. L'ECS décrite sur notre site s'adresse à l'évaluation des douleurs aigues, et a pour principal avantage de pouvoir être renseignée très rapidement, compte-tenu du faible nombre d'items qu'elle comporte. Il s'agit plus précisémment d'une échelle d'observation comportementale de la douleur particulièrement adaptée au contexte de l'urgence, qui permet de coter la douleur de 0 à 16. Elle a été mise au point par les équipes de Saint-Antoine, et est notamment utilisée par plusieurs services d'urgences dont celui de Toulouse, qui nous l'a fait connaitre il y a quelques années. Pour plus d'éléments, vous pouvez vous reporter à l'article : "Boureau F, Luu M, Héricord P. - Evaluation de l'intensité de la douleur au Service d'Accueil et des Urgences : intérêt des échelles d'évaluation. - Réan Urg, 1993, 2, 331-5." Nous ne sommes évidemment pas sélectifs, et c'est avec grand plaisr, et si vous nous le permettez, que nous publierons sur notre site l'ECS de Sainte Perrine et ses modalités d'utilisation. Par ailleurs, et avec votre accord, je souhaite publier sur le forum de notre site cet intéressant échange (je peux anonymiser vos coordonnées afin qu'elle n'apparaissent pas en clair). En êtes-vous d'accord ? Si c'est le cas, faites-le moi savoir En vous remerciant pour votre curiosité, bien cordialement.

Répondre

RE : antalvite de Fanny Knorreck posté le 12/05/2007
Bonjour, Merci pour ces renseignements. Il est dommage que les noms soient les mêmes pour des échelles qui s'adressent à des évaluations différentes. Vous pouvez bien sûr ajouter l'ECS de Ste Périne, et ce n'est pas moi qui "décide"!!, ainsi que notre échange. Ce n'est pas la peine d'anonymiser en ce qui me concerne. Bien cordialement

Répondre