l'Antalvite, Personne âgée, sujet âgé, senior, gériatrie, douleur, antalgie, protocole, évaluation, loi, arrêté, échelle comportementale, échelle visuelle simple, échelle numérique, doloplus, infirmier, aide soignant, cryothérapie, thermothérapie, neurocryostimulation, traitement non médicamenteux, traitement physique, transfert, installation, froid, chaleur, massage, électrothérapie, TENS, physiopack, massage, souffrance, ultra sons, pharmacologie, antalgique, palier, médicament, physiothérapie, médecin, malade, céphalée, traumatique, appareil locomoteur, abdominal, douleur dentaire, titration, morphine, OMS, <a href="http://www.antalvite.fr/">l'antalvite</a><a href="http://www.amenothes.com" title="création de site internet">site réalisé par amenothès conception</a>

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

ABCDEFGHI • J • KL MNOPQRSTUVW • X • Y • Z

Échelle comportementale
Outil de quantification de la douleur par les modifications observables du comportement douloureux (exemples : Doloplus2, Échelle Comportementale d’Évaluation de la Douleur pour la Personne Agée ou ECPA))

Échelle de Dallas
Auto-questionnaire permettant d’explorer l’impact de la lombalgie chronique dans 4 dimensions (activités quotidiennes, travail et loisirs, dépression-anxiété, comportement social). Il est composé de 16 questions dont les réponses se font sous formes d’échelles visuelles. Sa version française est l’échelle de douleur du rachis auto-questionnaire de Dallas (DRAD).(Synonyme : Dallas Pain Questionnaire)

Échelle de Rudkin
Outil permettant, par l’observation et la stimulation tactile légère, d’apprécier la profondeur d’une sédation, qu’elle soit ou non provoquée.

Échelle IRLS (International Restless Legs Syndrome Scale)
Questionnaire en 10 points adressé au patient, et permettant d’évaluer la sévérité du syndrome des jambes sans repos.
(Synonyme : Échelle de sévérité du syndrome des jambes sans repos)

Échelle multidimensionnelle
Outil appréciant quantitativement et qualitativement différents aspects de la douleur (exemples : le Mac Gill Pain Questionnaire ou MPQ, le Questionnaire Douleur Saint-Antoine ou QDSA)

Échelle numérique (EN)
Le patient donne une note à son niveau de douleur, sur une échelle comportant une série de chiffres

Échelle unidimensionnelle
Outil permettant une estimation globale et ne mesurant qu’une seule dimension de la douleur (exemples : l’échelle visuelle analogique, l’échelle verbale simple, l’échelle numérique)

Échelle verbale simple (EVS)
Le patient détermine, sur une échelle constituée de quatre ou cinq qualificatifs distincts et hiérarchisés, un seul discriminatif, celui qui correspond le mieux à sa douleur, chaque terme étant laissé à la compréhension du patient

Échelle visuelle analogique (EVA)
Elle se présente sous forme d’une ligne droite verticale ou horizontale de 10 centimètres, dont les extrémités sont fermées et correspondent aux sensations extrêmes (absence de douleur et douleur maximale imaginable) ; le patient marque par un trait sur cette ligne le niveau supposé de douleur qui correspond le mieux à son état, le mesure s’effectuant au millimètre

Écorce cérébrale
Voir cortex cérébral

ECPA (Échelle Comportementale de la douleur pour Personnes Âgées)
C’est une échelle multidimensionnelle (observation avant, puis pendant les soins) d’évaluation de la douleur chronique chez la personne âgée.. Il en existe 2 versions, selon que la personne âgée est ou non communicante.

Electro-acupuncture
Technique qui associe l’acupuncture à l’électrostimulation transcutanée (TENS), afin de produire une stimulation antalgique additionnelle.
(Synonyme : Percutaneous Electrical Nerve Stimulation ou PENS)

Endocannabinoïdes
Cannabinoïdes naturels produits par l’organisme. De structure similaire aux acides gras, ils se lient aux récepteurs cannabinoïdes et les activent. Les principaux endocannabinoïdes identifiés sont l’anandamide et le 2-arachidonoyl glycérol. Ils participent à la régulation de l’alimentation, de l’accumulation des graisses, du métabolisme des lipides et du glucose, et semblent également impliqués dans les processus impliqués dans la dépendance à la nicotine. L’anandamide a un effet analgésique.

Endomorphines
Se divisent en 3 groupes : les endorphines, les enképhalines et les dynorphines
Ce sont des substances endogènes aux effets analogues à la morphine.  Elles sont synthétisées par certaines cellules du système nerveux central, de la médullosurrénale et de l’hypophyse : elles sont  capables d’agir sur tous les types de récepteurs morphiniques avec une efficacité antalgique puissante, mais présentent une affinité plus ou moins grande pour chacun d’entre eux.
Les endorphines ont une affinité préférentielle pour les récepteurs mu (m), les enképhalines pour les récepteurs delta (d), et les dynorphines pour les récepteurs kappa (k)
(synonyme : peptides opioïdes endogènes)

Enképhaline
Neurotransmetteur constitué par une séquence de 5 acides aminés, et qui se fixe sur les récepteurs opiacés de type m (µ) et surtout d (d) pour inhiber la transmission du message nociceptif. L’analgésie induite est 30 à 40% inférieure à celle obtenue avec la morphine.

Enthésopathie
Pathologie, souvent douloureuse, dans la région d’insertion dans l’os (enthèse) des fibres tendineuses et ligamentaires.

Etorphine
Ligand universel des récepteurs des opiacés.


accueil | prise en charge | glossaire | legislation | publications | adhésion | contact | forum | liens | crédits    |   Site réalisé par Amenothes Conception

• Pour voir les documents du site, télécharger le flash player ici et Acrobat Reader ici