l'Antalvite, Personne âgée, sujet âgé, senior, gériatrie, douleur, antalgie, protocole, évaluation, loi, arrêté, échelle comportementale, échelle visuelle simple, échelle numérique, doloplus, infirmier, aide soignant, cryothérapie, thermothérapie, neurocryostimulation, traitement non médicamenteux, traitement physique, transfert, installation, froid, chaleur, massage, électrothérapie, TENS, physiopack, massage, souffrance, ultra sons, pharmacologie, antalgique, palier, médicament, physiothérapie, médecin, malade, céphalée, traumatique, appareil locomoteur, abdominal, douleur dentaire, titration, morphine, OMS, <a href="http://www.antalvite.fr/">l'antalvite</a><a href="http://www.amenothes.com" title="création de site internet">site réalisé par amenothès conception</a>

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

ABCDEFGHI • J • KL MNOPQRSTUVW • X • Y • Z

Mac Gill Pain Questionnaire (MPQ)
Voir Échelle multidimensionnelle

Mécanonocicepteurs
Essentiellement liés aux fibres  Ad, ils répondent à des stimuli intenses de nature mécanique (piqûre, pincement), et sont à l’origine d’une sensation douloureuse brève et bien localisée. Ils sont bien représentés aux niveaux de la peau (épiderme, derme) et des viscères (en particulier, ils sont sensibles à la distension des organes creux).

Melzack et Wall (théorie de)
Voir gate control

Méthadone
Opioïde de synthèse qui se distingue essentiellement de la morphine (opiacé naturel) et de l'héroïne  (opiacé semi-synthétique) par son action prolongée. La méthadone a un effet agoniste sur les récepteurs opioïdes, et possède un effet analgésique largement comparable à celui de la morphine. Sa longue demi-vie favorise son administration en une seule prise quotidienne,  ce qui lui permet de fonctionner normalement sans symptôme de sevrage ni de somnolence. Il est également utilisé pour le traitement de la dépendance aux opiacés (héroïne notamment).

Migraine
Céphalées évoluant par crises de 24 à 72 heures en l’absence de traitement et ayant : d’une part, au moins 2 caractères parmi les suivants : unilatérale (un côté de la tête), pulsatile (sensation de cœur qui bat dans la tête), une intensité modérée à sévère, une aggravation par les efforts physiques habituels ; et d’autre part s’accompagnant d’au moins un signe parmi les suivants : troubles digestifs (nausées, vomissements), photophobie, phonophobie.

Moelle épinière
Colonne de tissu nerveux qui parcourt le canal rachidien jusqu’à la base de l’encéphale. Elle fait partie de système nerveux central

Morphine
Alcaloïde naturel extrait de l’opium

Motoneurone
Voir Neurone moteur

Myalgie
Douleur musculaire

Myorelaxant
Traitement physique ou médicamenteux ayant un effet décontracturant au niveau musculaire.

Myéline
Protéine phospholipidique engainant certains types de fibres nerveuses ; elle sert d’isolant électrique et augmente la vitesse de transmission des influx nerveux

Myorelaxant
Agent capable de réduire les contractures musculaires.


accueil | prise en charge | glossaire | legislation | publications | adhésion | contact | forum | liens | crédits    |   Site réalisé par Amenothes Conception

• Pour voir les documents du site, télécharger le flash player ici et Acrobat Reader ici