L’ÉCHELLE VERBALE SIMPLIFIÉE (EVS)

 

Définition

 

C’est une échelle d’auto-évaluation. Elle est sensible, reproductible, fiable et validée aussi bien dans les situations de douleur aiguë que de douleur chronique, que celles-ci soient en rapport ou non avec un cancer.  C’est une échelle dite " catégorielle ".

 

Description

 

 L’EVS peut être présentée sous forme écrite ou orale.

Dans sa forme orale, le soignant demande au patient de choisir, parmi une liste de mots qui lui sont proposés, celui qui qualifie le mieux  l’intensité de sa douleur.

Dans sa forme écrite, le soignant présente au patient des qualificatifs, et celui-ci entoure ou désigne celui qui correspond à l’intensité de sa douleur. La version la plus utilisée comprend 5 qualificatifs.

 

Douleur absente

Douleur faible

Douleur modérée

Douleur intense

Douleur insupportable

 

 

 

Limites de l’EVS

 

L’échelle verbale simple est moins sensible et moins précise que l’EVA.

Il n’y a pas de consensus sur le nombre de qualificatifs proposés (4 ou 5), ni sur les mots proposés, ce qui rend difficile les comparaisons.

 

 

Conseils d’utilisation

 

Il faut utiliser la forme (écrite ou orale) la plus adaptée au patient.

Si le patient présente plusieurs sites douloureux ou des accès de douleur,  chacun doit être évalué séparément.

 

Utilisation de l’EVS chez les personnes âgées

 

L’échelle verbale simple a souvent la préférence des soignants et des patients âgés. En effet, ceux-ci peuvent qualifier leur douleur avec des mots familiers.  Elle est simple et rapide à utiliser. A l’exception des sujets présentant des troubles cognitifs très sévères, la quasi-totalité  des patients est capable de la réaliser.